Tu es ici
Accueil > A la Une > Hugues Pigelet-Pathouot (coach SM2)

Hugues Pigelet-Pathouot (coach SM2)

Salut Hugues, peux-tu te présenter en quelques mots aux club ?

Hugues PIGELET PATHOUOT, 44 ans, je suis arrivé dans la région en 2004 en provenance de Paris. Un projet familial nous a fait quitter la région parisienne pour le Sud-Ouest et nos affectations professionnelles nous ont amenées à Orthez.

J’ai 4 enfants de 6 à 15 ans qui font tous du basket à la CTC RBB-Orthez et j’ai rencontré mon épouse grâce au basket.

J’entraîne depuis que j’ai 15 ans des tous petits aux adultes féminins et masculins.

Je suis titulaire du CQP Technicien Régional de Basket.

Dans les landes j’ai entrainé la Jump en Séniors Filles et Garçons et Arboucave en Séniors Garçons.

L’année dernière j’étais en charge des U13 Filles de la CTC RBB-Orthez en ligue régional.

 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours dans le basket ?

J’ai fait la plupart des sélections de jeunes en Ile de France et j’ai joué la plus grosse partie de ma carrière à Charenton dans le 94 (prénat à N2)

Dans les landes j’ai joué à Monségur et à la Jump.

 

Si tu devais nous donner un point fort/faible sur ton basket , lesquels seraient-ils ?

Charenton est un des clubs formateurs le plus reconnu en Ile de France. J’ai eu la chance d’y faire toute ma carrière de jeune. J’y ai côtoyé de  grands entraineurs, souvent nationaux, et de très bons joueurs. On avait aussi la chance de pouvoir régulièrement nous confronter aux Cadets de l’insep et d’assister à leurs entrainements. Le point fort que je veux mettre en avant c’est cette culture basket et le devoir d’exigence qui m’ont été inculquées pendant mes années à Charenton.

Le point faible vient en corrélation avec le point fort….j’ai cette culture bien ancré en moi et je suis toujours très exigeant donc c’est parfois compliqué de s’adapter au niveau de pratique concerné.

 

Un souvenir marquant de ta carrière ?

Alors là c’est quand même compliqué après plus de 30 ans de pratique…..allez j’en donne 2, un très vieux et un plus récent…

Open Mcdo 1991 à Paris Bercy : équipes Limoges CSP , Badalone, Split et…..Los Angeles Lakers de Magic !!!

Sur le parquet, ils sont tous là…Magic, Worthy, AC Green etc….et assis à côté du banc des Lakers, à 2 mètres…je peux presque les toucher…,  un ptit gars de 17 ans responsable de la distribution des stats pour les coachs regarde les plus grandes stars NBA du moment.

Sinon plus récent, le titre de Champions Aquitaine avec Arboucave restera un moment marquant par la ferveur et l’engouement que cela a suscité.

Entre les deux il y a pleins pleins de souvenirs marquants et j’espère en graver d’autres dans ma mémoire.

 

Un moment à oublier ?

   En tant qu’entraineur l’échec  est toujours difficile à digérer, même s’il doit nous permettre d’avancer. Alors je dirais la défaite en finale de barrage pour la montée en Région avec la Jump Garcons. Elle m’a quand même bien servis pour éviter de faire les mêmes erreurs avec Arboucave par la suite.

 

Quel sont tes objectifs pour la saison à venir ?

L’objectif est simple, tirer le maximum des capacités des joueurs et du groupe pour pouvoir monter en R2.

 

Un mot sur l’Elan Tursan Basket ? et pourquoi ce choix ?

Si je suis à l’ETB aujourd’hui c’est quand même au départ grâce à Nicolas Brethes, un de vos anciens présidents, qui est un de mes anciens collègues de boulot.

C’est lui qui m’a recommandé auprès d’Arboucave quand je n’avais pas prévu spécialement d’entrainer cette année-là. Je ne connais pas du tout ce club sauf comme adversaire.

Le discours de Benoit, avec qui j’étais déjà en contact l’année dernière, m’a convaincu de tenter l’aventure pour les Garçons 2 car les ambitions sont là et le projet est viable.

Top